30 juil. 2017

Maresi, Maria Turtschaninoff


Parmi ces femmes, elle avait trouvé un refuge.
Aujourd’hui, elles sont toutes menacées. 

Une île invisible depuis la mer, balayée par les vents. Une communauté de femmes, de fillettes, d’anciennes. Une communauté de sœurs. Toutes ont fui la fureur du monde et, parfois, la brutalité des hommes. Et toutes sont venues se placer sous la protection de la magie ancestrale de ce lieu.
Sur cette terre de femmes, Maresi, adolescente libre, avide de connaissance et soucieuse des autres, peut s’épanouir, sans crainte de l’avenir. D’autant que, sur ces rivages, nul homme n’a le droit de poser le pied.
Mais un jour, une nouvelle fille vient demander l’asile.
Qui est-elle ? Et qui la poursuit ?


Je remercie les éditions Rageot pour ce bel envoi.

Je dirais que c'est d'abord l'esthétique de ce roman qui m'a intrigué : sombre avec des illustrations étranges et des dimensions hors-normes (il est vraiment très large !). Hors-norme on peut dire que ce livre l'est aussi. C'est une petite merveille de suspens et de mystères savamment dosés. J'ai aimé partir à la rencontre de ces femmes ayant fait le choix de se retirer du monde et de s'épargner la brutalité des hommes en s'installant sur une île aux secrets bien gardés et aux pouvoirs insoupçonnés. Mêlant réalisme, imaginaire et magie ce roman m'a fait vibrer. Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu de roman qui me procurait le sentiment de ne pas pouvoir le classer. 

En effet, j'ai beau essayer je ne pourrais pas le ranger dans une catégorie type : il oscille entre plein de genres et j'adore ça, ne pas savoir où l'auteure m'embarque et me laisser guider à l'aveugle quel plaisir. 

A travers une galerie de personnages attachants, l'auteure nous offre une histoire originale et prenante que j'ai dévoré en un clin d'oeil. J'ai notamment adoré Maresi la narratrice et son côté un peu à part : sa passion pour les livres me l'a rendu tout de suite très proche.

En bref, un roman déroutant, exaltant dans lequel on plonge avec plaisir et dont on ne ressort pas indemne.

Un passage : "Je m'appelle Maresi, fille d'Enre, et je consigne ceci en l'An 19 de la 32ème Mère. Depuis que j'ai rejoins l'Abbaye Ecarlate, il y a quatre ans, j'ai lu presque tous les textes anciens relatant l'histoire de ce lieu. Sœur O dit que mon récit sera joint à ces écrits. Je trouve ça un peu étrange. Je ne suis pas Mère, ni même une sœur expérimentée. Je suis une simple novice. Pourtant, d'après Sœur O, il est important que je témoigne de ce qui s'est passé ici. Parce que j'ai tout vu de mes propres yeux..."

272 pages
14,90 €

3 commentaires:

Merci pour votre petit mot ♥